Cart 0
H Parfums Editorial 11.jpg

CB I Hate Perfume

 

....

by Christopher Brosius

..

par Christopher Brosius

....

....

Christopher Brosius, the famous nose from New York, is an extraterrestrial in the world of perfumery. First of all, as it is clearly stated on his bottles, Mr Brosius hates perfume. During his early years, among other things, he would often suffocate when a heavily perfumed client would enter his cab. Nevertheless he developed an unconditional love for aromas and scents. In the early eighties he started mixing all kinds of unusual fragrances.

From hundreds of olfactory scents stored in his brain, he creates perfumes with aromas like smoked maple leaves, a flower bed in spring, a walk in the countryside or the smell of an English library for example. Brosius doesn’t want to just make a perfume that smells nice, he wants you to be moved by his creation. That could very well take him years to come up with those unique scents: ‘’I think that perfumes must transport us back in time, that’s why mine are inspired by memories from my childhood.”

..

Christopher Brosius, le célèbre nez New Yorkais, est un extraterrestre dans le monde de la parfumerie. Tout d’abord, comme il l’indique sur toutes ses bouteilles, il déteste le parfum. Parce qu’entre autre, durant sa jeunesse, il a de nombreuses fois suffoqué dès lors qu’un client ultra parfumé entrait dans son taxi. Cela ne l’a pas empêché de développer un amour inconditionnel des arômes et des senteurs puis d’inventer toutes de sortes de mélanges et d’effluves inusités, et ce dès le début des années 80.

Dans son cerveau, Brosius stocke des centaines de souvenirs olfactifs qu’il tente par la suite de recréer.  Cela donne des parfums insolites qui sentent les feuilles d’érables fumées, l’odeur d’une librairie anglaise, d’une plate bande de fleurs au printemps ou de ballades à la campagne, par exemple. Brosius ne veut pas faire veux de jolis parfums, ou de parfums qui sentent bon. Il cherche à créer des odeurs qui savent émouvoir et il peut mettre une décennie pour tenter de trouver une odeur unique: « Je crois que les parfums doivent nous transporter ailleurs, c'est pourquoi plusieurs des miens sont inspirés de souvenirs d'enfance. »
....

 
  

  .... I think that perfumes must transport us back in time, that’s why mine are inspired by memories from my childhood. .. Je crois que les parfums doivent nous transporter ailleurs, c'est pourquoi plusieurs des miens sont inspirés de souvenirs d'enfance. ....   

Christopher Brosius   


....

Our Collection

..

Notre collection

....