<transcy>Livraison gratuite au Canada + 3 échantillons de parfums sélectionnés sur toutes les commandes de plus de 85 $</transcy> <transcy>Livraison gratuite au Canada + 3 échantillons de parfums sélectionnés sur toutes les commandes de plus de 85 $</transcy>

À la découverte des matières premières : la Rose

<transcy>À la découverte des matières premières : la Rose</transcy>

Pour vous aider à bien choisir et bien connaître votre parfum, découvrez ces précieuses matières premières, leurs origines, leurs secrets, ainsi que leur utilisation dans l'Art de la Parfumerie.

La Rose, reine des fleurs, est l’une des matières premières les plus prisée de la parfumerie occidentale et orientale. Parmi les trois mille variétés de roses cultivées à travers le monde, l’industrie de la parfumerie n’en utilise que deux: la Rose Damascena, aussi appelée rose de Damas, et la rose Centifolia, ou Rose de Mai.

La première est la plus largement cultivée, principalement en Bulgarie et en Turquie. On cueille les fleurs à la main, puis on les distille à la vapeur d’eau pour obtenir une huile essentielle à l’odeur florale, fraîche, et légèrement citronnée. La rose Damascena, essentiellement cultivée à Grasse et au Maroc, présente une odeur particulièrement riche, que l’on décrit souvent comme miellée, chaude et épicée. La Rose de Mai n’est pas distillée à la vapeur d’eau, mais extraite au solvant volatil, pour obtenir ce que l’on appelle une absolue de parfum. Dans le cas de la rose aux cent pétales, on utilise l'hexane, un solvant qui préserve les matières les plus délicates, tout en conservant leurs molécules les plus lourdes, aux senteurs les plus riches. Les récoltes limitées, le procédé d’extraction, ainsi que le profil olfactif unique de la rose de mai, justifient un coût particulièrement élevé: 1 kilo d’absolue vaut aujourd’hui environ 16 000 euros!

Présente depuis plus de 5 000 ans en Perse (actuel Iran) et en Chine, et depuis 4 000 ans en Grèce et en Egypte, la rose s’est constamment réinventée au cours de l’histoire. Tandis qu’au Moyen Orient, on l’a toujours utilisée pour se parfumer, et pour parfumer les mosquées, en Europe, et particulièrement au Moyen Age, on l’utilisait sous forme de sirop ou dans du miel pour soigner la migraine, la toux ou encore les aphtes. Au XIXème siècle, les Européens créent de nombreuses hybridations de la rose qui signe la naissance de ce qu’on appelle les roses modernes, principalement créées pour sublimer les jardins, et pour la parfumerie. Enfin, on utilise l’eau de rose (ou hydrolat) issue de la distillation en soin cosmétique, ou dans la cuisine.

Célébrée par de nombreux écrivains, poètes, et peintres, la rose est utilisée pour la confection de parfums depuis des millénaires, pour sa senteur enivrante qui invite à l’amour. Les Grecs en ont fait l’emblème d’Aphrodite, et les Romains, celui de Vénus, toutes deux déesses de l’amour et de la beauté. Ces derniers vouaient un véritable culte à cette fleur qu’ils faisaient venir d’Egypte, pour parfumer leurs banquets fastueux. Il est aussi raconté que pour séduire Marc Antoine, Cléopâtre aurait recouvert son corps, et enduit les voiles de son bateau d’huile de rose.

La rose, l’une des matières les plus précieuses du monde, entre dans la composition de sublimes créations présentes au comptoir H Parfums, voici notre sélection:



Une Tonne De Roses de Parle Moi De Parfum


Kâshân Rose de The Different Company


Rose Pivoine de Nicolaï


Rose Ishtar de Rania J.


Rose Millésimée de Jovoy


Rose Cannelle de La Closerie des Parfums


Rose Muscade de La Closerie des Parfums

Rendez-nous visite chez H Parfums, nous serions très heureux de vous faire vivre un voyage olfactif et de vous faire découvrir de merveilleux parfums ! Notre adresse est le 1031 Avenue Laurier Ouest à Outremont (Montréal).
Article de : Gabrielle Badach